Sticky

Information, désinformation, fake news : en quoi l’éducation à la citoyenneté mondiale développe l’esprit critique ?

Faire défiler
Mardi 15 octobre 2019, Louise Monaux (RTBF), Catherine Soudon (CSEM), Yves Collard (Média Animation) et Hélène Delogne (Crilux) ont été invités par WikiCM à l’occasion d’un Wiki-lunch (conférence-débat) sur le thème de la contribution de l’éducation à la citoyenneté mondiale au développement de l’esprit critique face à l’information/désinformation et aux fake news :
 

Louise Monaux a présenté « Inside » , un atelier d’immersion que la RTBF a mis en place pour les élèves du 3e degré secondaire. Ceux-ci y apprennent à créer un journal parlé en quelques heures, de la lecture des dépêches, à l’enregistrement en studio, en passant par les débats en réunion de rédaction. Les jeunes sont alors confrontés aux difficultés de choisir les sujets à traiter face à l’abondance de l’information, de choisir la manière de les traiter, le tout en temps réel.

Catherine Soudon (CSEM) a rappelé tout l’intérêt d’apprendre aux élèves de tous âges de développer leur esprit critique. À l’ère du digital, les informations circulent très rapidement, qu’elles soient vérifiées ou non. Les décrets de l’enseignement en tiennent compte. Petit à petit, l’école devient un lieu ou l’élève perd en passivité face à l’acquisition de nouveaux savoirs. Former de futurs citoyen·ne·s demande une grande dextérité aux enseignant·e·s. Pouvoir réagir aux questions vives face à une classe est un vrai défi. Le CSEM a réalisé plusieurs brochures d’analyse, dont une sur les fake news disponible ici.

Yves Collard a présenté les 5 postures qu’il est possible d’adopter pour approcher les médias de manière critique : la posture empirique, (dé)constructiviste, idéologique, cognitiviste et/ou communautaire. La brochure pédagogique de Média Animation sur les mécanismes des théories du complot se trouve ici.

Hélène Delogne (Crilux) a présenté l’outil Ctrl+N, créé en 2017, qui vise à sensibiliser sur la question des différents types de discours de haine, principalement envers les personnes étrangères et d’origine étrangère, les migrants ou encore les demandeur·se·s d’asile, afin d’identifier ces discours, les contrôler créer de nouveaux comportements plus responsables et générateurs de liens.

Inscrivez-vous dans le groupe privé WikiCM :
Tags:

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *