WikiCM, le blog du pôle d'expertise en éducation à la citoyenneté mondiale

Pourquoi l’éducation et les compétences globales sont fondamentales pour atteindre les ODD ?

Une conférence de Dirk Van Damme (OCDE)

Le 7 mai 2020, le Prof. Dirk Van Damme, responsable de la division ‘innovation and measuring progress’ de l’OCDE  a donné un talk par vidéoconférence sur l’importance de l’objectif 4 pour l’atteinte des SDGs dans leur globalité.

Alors que les progrès mondiaux vers les SDGs ralentissent, du fait principalement du manque de soutien financier et politique des États, le Prof. Van Damme nous a rappelé l’importance de l’objectif 4, qui porte sur l’éducation, et qui est le seul objectif à être connecté avec les 16 autres. Son importance provient du fait que l’ODD 4 a un effet multiplicateur sur les SDGs en général : par exemple, une éducation de qualité diminue la pauvreté, encourage la confiance envers les institutions, permet de renforcer les pratiques de bonne gouvernance et de démocratisation, etc.

Pour l’OCDE, la question de l’éducation ne repose pas simplement sur la nécessité de permettre son accès (approche quantitative), mais aussi sur les contenus qu’elle aborde (approche qualitative). C’est pourquoi parmi les points développés par l’objectif 4 des SDGs, la cible 4.7 qui porte sur les éducations adjectivales (dont l’éducation à la citoyenneté mondiale) et leur importance globale est fondamental. En promouvant l’éducation à la citoyenneté mondiale, à l’interculturalité, au développement durable, à la paix, etc…, l’objectif 4.7 nous rappelle que le dialogue critique et constructif, l’ouverture aux autres et aux cultures, la capacité à développer une opinion informée sont des compétences nécessaires pour faire advenir un monde plus juste et solidaire.

Le rôle de l’école est donc primordial, et le Prof. Van Damme a rappelé combien les écoles qui favorisent les processus participatifs, l’investissement des élèves, les débats démocratiques augmentent non seulement le niveau général des élèves, mais aussi leur capacité à acquérir les compétences globales nécessaires à la poursuite d’une société plus tolérante et solidaire. Le Prof. Van Damme a également encouragé les écoles à adopter des moyens qui permettent aux élèves de vivre des expériences les encourageant à être des acteur·rice·s de cette acquisition, comme le service-learning ou les échanges scolaires. 

Enfin, le Prof. Van Damme a conclu son talk en pointant la nature transformatrice de l’éducation à la citoyenneté mondiale, qui recèle un vrai potentiel pour transformer non seulement les apprenant·e·s en des citoyen·ne·s éclairé·e·s et engagé·e·s, mais aussi les écoles en favorisant les pédagogies actives et l’investissement des élèves dans leur apprentissage. 

Assistez ci-dessous à l’entièreté de la conférence, en anglais sous-titré français

À propos

Dirk Van Damme (PhD, Université de Gand) est conseiller principal à la Direction de l’éducation et des compétences de l’OCDE à Paris, après avoir été responsable du Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement et responsable des travaux de l’OCDE sur les compétences. Avant de rejoindre l’OCDE en 2008, il a occupé des postes universitaires dans la recherche pédagogique et sur l’éducation comparée dans diverses universités, a été conseiller de plusieurs ministres flamands de l’éducation (1992-2000), directeur général de la Conférence flamande des recteurs VLIR (2000-2003), et chef de cabinet du ministre Frank Vandenbroucke (2004-2008). Ses intérêts actuels sont les sciences de l’éducation, les analyses comparatives des systèmes éducatifs, l’éducation permanente et les développements globaux en éducation.

dirk.vandamme@oecd.org
www.oecd.org/edu
Twitter Dirk Van Damme

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *